Nabil, bénévole engagé entre Paris et sa banlieue

Nabil habite Sarcelles, est bénévole (entre autres) pour Frères Humains à Saint-Denis et travaille à Paris. Il coche toutes les cases : volontaire, dévoué et engagé. Il fait partie de ces gens qui inspirent le respect. Fait à la fois de discrétion et de belles valeurs, son engagement solidaire en région parisienne est un exemple à suivre. Portrait.

Entre Paris, Sarcelles et Saint-Denis, au service des autres

Difficile de joindre Nabil ! L’homme est discret, n’ose pas appeler de peur de déranger et est très occupé ! Entre deux trajets en métro, son logement à Sarcelles et son travail de coiffeur à Paris, il prend le temps tout de même de raconter tout simplement et modestement son engagement caritatif dans les quartiers Nord de Paris. « J’ai perdu mon emploi à Sarcelles après le premier confinement, j’en ai retrouvé un à Paris, c’est bien, mais je passe beaucoup de temps dans les transports et j’ai moins de temps à consacrer à la solidarité » regrette-t-il.

Un trésor pour les associations caritatives

Originaire d’Algérie, Nabil est arrivé en France en 2007 à 26 ans. Par les chemins de traverse, c’est le moins que l’on puisse dire ! Il a étudié pendant 3 ans en Europe de l’Est et s’est enrichi au passage de la connaissance des langues ukrainienne et russe. Il travaille aujourd’hui dans un salon de coiffure près de la Gare du Nord dans la capitale et parle cinq langues dont l’arabe et l’anglais. Un véritable trésor pour l’association Frères humains qui accompagne des personnes dont l’une des premières difficultés est souvent leur méconnaissance de la langue française.

Le volontariat comme une évidence

Sa rencontre avec l’association Frères Humains date de 2020, lors du premier confinement justement. Comme pour beaucoup de salariés, l’activité de Nabil s’est arrêtée net fin mars 2020, entre les quatre murs de son appartement. Pas du tout au goût de cet hyperactif, déjà engagé avec la Croix-Rouge à Sarcelles dans le Val d’Oise, pour les maraudes du soir. « J’ai cherché à rendre service. A donner tout ce nouveau temps libre comme travailleur bénévole tout simplement. J’ai proposé mes services de bénévolat près de chez moi sur la plateforme Internet Service Civique pour les associations de solidarité, pour œuvrer pour la communauté. Et Leïla m’a rappelé dans la journée ». Voilà, simple comme un coup de fil !

Des valeurs à partager

« Pendant le premier confinement, nous étions très nombreux. Nous faisions beaucoup de distributions, de masques par exemple, aux gens dans la rue. Tous les 15 jours, nous avons fait aussi une grande rencontre pique-nique dans un parc à Saint-Denis, tous ensemble, volontaires et bénéficiaires. C’était vraiment de bons moments. On pouvait échanger nos soucis, se changer les idées, rire ensemble. Il faut dire ça aux gens : on rigole bien aussi quand on est bénévole dans une association. On fait de vraies rencontres » souligne Nabil, toujours prêt à rendre service en posant sa pierre à l’édifice du recrutement de nouveaux volontaires. L’association en a cruellement besoin et Nabil le sait bien.

Accompagner, soutenir, aider avec ses compétences

Le volontaire est devenu en quelques semaines un pilier de l’association, fort de ses connaissances linguistiques. Il a assuré le rôle de traducteur pour l’aide administrative par exemple. « Ce qui est intéressant avec l’association Frères Humains, c’est que l’activité est très variée autour de l’aide personnalisée. Il y a les maraudes du midi, l’organisation de l’aide médicale, la distribution des repas avec un partenaire restaurateur, l’aide administrative, le soutien moral, l’action avec la Cravate Solidaire » énumère Nabil. « Je regrette vraiment de ne pas pouvoir m’engager plus. Le temps me manque maintenant. L’une des choses vraiment sympas, c’est la possibilité de contacter une personne qui en a besoin en direct, de l’aider en nouant une relation fraternelle avec elle. »

Si comme Nabil, vous souhaitez apporter vos bras, du temps, de la chaleur humaine, une compétence particulière à l’association Frères Humains (comptabilité, accès aux droits, connaissances en subventions, organisation, communication), contactez-nous !

Categories: